Italian - ItalyEnglish (United Kingdom)

Commander en ligne

Accueil PLANTS en GODETS ROBIN ANTI-CHIGNON® Plants HAUTE PERFORMANCE® Mycorem

 MY­COREM

Eté 2002, meeting annuel MYCOREM. Visite de plantations expérimentales en France

Dans le cadre du con­trat eu­ropéen « MY­COREM », ROBIN Pépinières pro­duit des plants my­corhizés qui sont des­tinés à être re­plantés sur des sites pol­lués. Pol­lu­tion na­turelle (sel), ou pol­lu­tion in­dus­trielle (mé­taux lourds).
Ces plan­ta­tions ex­péri­men­tales sont suivies au niveau de la reprise et du développe­ment des plants par les or­gan­ismes sci­en­tifiques des dif­férents pays as­so­ciés dans ce pro­gramme. (Ukraine, Alle­magne, Bel­gique, Pologne, Pays Bas…)

Le but de MY­COREM :

C'est de mettre en év­i­dence l'in­térêt des plants my­corhizés avec cer­taines souches sélec­tion­nées, dans la Phy­torémé­di­a­tion des zones pol­luées.
Dans ce pro­gramme, les deux types de my­corhizes ont été util­isés : en­domy­corhizes et ec­to­my­corhizes.

Les premiers ré­sul­tats obtenus :

  • Suillus lu­teus a permis d'aug­menter très sig­ni­fica­tive­ment le taux de survie des Pins sylvestres (Pinus sylvestris) sur sols pol­lués en mé­taux lourd (zinc, cuivre, cad­mium) sur une plan­ta­tion en Bel­gique (Dr Jan Col­paert. Bel­gique).
  • Suillus lu­teus et He­be­loma crus­tulin­i­forme ont améliorés le taux de survie des Pins sylvestres (Pinus sylvestris) sur des ter­rains pol­lués par des hy­dro­car­bures et du zinc. (CNRS Nancy (54)).
  • He­be­loma crus­tulin­i­forme a montré un in­térêt pour l'aug­men­ta­tion de la crois­sance ju­vénile des Pins et des feuillus sur sols pol­lués chim­ique­ment par du lin­dane (Ste Triton Alle­magne).
  • LAC­CARIA bi­color R. inoculé sur Hêtre commun (Fagus syl­vatica) a permis d’in­duire une tolérance au chlorure de sodium à des con­cen­tra­tions sig­ni­fica­tives. Ex­péri­ence sur végé­taux en con­teneur (Dr In­grid Weis­senhorn)

Il ap­pa­raît donc que les souches sélec­tion­nées in­duisent une tolérance à des mé­taux lourds et les plants my­corhizés sur­vivent et poussent sur ces ter­rains là, con­traire­ment aux plants clas­siques.

Nous vous con­seil­lons de faire réaliser une analyse physico-chim­ique de votre sol avant toute plan­ta­tion de plants HAUTE PER­FOR­MANCE® my­corhizés et con­trôlés. A partir des ré­sul­tats de cette analyse et de la de­scrip­tion des con­di­tions sta­tion­nelles de votre ter­rain, nous pour­rons utile­ment vous con­seiller sur la souche de champignon et l'espèce hôte qui vous don­neront les meilleurs ré­sul­tats, sur votre chantier.