Italian - ItalyEnglish (United Kingdom)

Commander en ligne

Alpes-1 reportage diffusé sur la radio le 20 novembre 2013

Re­portage sur les pépinières ROBIN dif­fusé sur la radio Alpes-1 le 20 novembre 2013

chene truffier 

Vous pouvez écouter le re­portage sur les pépinières Robin dif­fusé sur Alpes1 en util­isant le lecteur ci-dessous :

Hautes-Alpes - Des cen­taines de mil­liers de sapins par­tent des Hautes-Alpes cette se­maine. Les Pépinières Robin, créées en 1948 à Saint-Lau­rent-du-Cros dans le Champ­saur, font partie des quelques grands pro­duc­teurs de sapins en France. Les Pépinières Robin, c'est près de 40 salariés. L'en­treprise est en­gagée dans la dé­marche qualité ISO 9001. Tous les ans, son chiffre d'af­faires est en hausse de près de 10%. Ils pro­duisent près de 100 000 sapins chaque année. Et cette se­maine est la plus im­por­tante, à un peu plus d'un mois des fêtes de Noël.

Plus de 70 hectares de sapins sont pro­duits dans les Hautes-Alpes, dans le Champ­saur prin­ci­pale­ment. Avant d'être coupés, il faut at­tendre 10 à 12 ans au min­imum, voir plus pour les plus grands. Les Pépinières Robin sont les seuls à en pro­duire dans les Alpes du Sud, de toutes les tailles et pour tous les bud­gets. « Là, on est sur un champ où on cul­tive des épicéas pun­gens, ou sapin bleu du Col­orado ». Bruno, l'un des frères Robin, est sur le col de Manse. Il coupe des sapins qui par­tiront pour la com­mune de Vierzon dans le Cher (Centre).

L'en­treprise fa­mil­iale tra­vaille pour de grandes jar­dineries : Truf­faut, Jardi­land, ou en­core Botanic, mais aussi pour des col­lec­tiv­ités et des su­per­marchés. 100 000 sapins seront livrés avant Noël. Il y a ceux en pot, ceux en buche, na­turels ou alors déjà blancs.

« On a des sapins qui sont déjà en­neigés, puisqu'on est en train de pré­parer des sapins flo­qués et des sapins givrés ». Le flocage est la tech­nique la plus connue, don­nant un aspect de neige fraiche. Les sapins Givrés Robin, marque dé­posée, donne un aspect plus ré­sis­tant en ex­térieur, plus subtil pour « donner un aspect, soit de sapin qui vient d'être re­cou­vert de neige, soit givré au petit matin », ex­plique sur Alpes 1 Christine Robin. Il ex­iste même le sapin dia­mant, qui brille de mille re­flets en fonc­tion de la lu­mière.

Les sapins sont coupés entre 10 et 20 ans, 10 jours avant d'être livrés. « La ma­jorité des sapins sont livrés en palettes, pour une ques­tion de fa­cilité et de ra­pidité chez nos clients. Sur une palette, on va pou­voir mettre entre 50 et 150 sapins », ajoute Christine. Des camions qui tra­verseront la France. Le plus beau spécimen vient d'ar­river à Reims. De­vant la célèbre cathé­drale, il mesure 18 mètres de haut.