Truffe de Bourgogne (Tuber uncinatum)

La présence et le développement de la truffe de Bourgogne (Tuber uncinatum) demande un biotope particulier (terrain argilocalcaire, peu profond, perméable et légèrement basique). Pour s'épanouir, la truffe de Bourgogne a également besoin d'un arbre hôte susceptible de "cohabiter" avec elle. Si Tuber uncinatum se plait particulièrement sous un chêne pédonculé ou un chêne chevelu, d'autres essences favorisent son apparition et sa croissance, à l'image du noisetier, du cèdre, du charme, du pin ou bien encore du tilleul. C'est pourquoi, les pépinières Robin vous proposent une quinzaine de plants d’arbres truffiers mycorhizés avec Tuber uncinatum. Des plants à même de répondre aux exigences de la culture de la truffe de Bourgogne.

Arbres dédiés à la production de la truffe de Bourgogne (plants mycorhizés avec Tuber uncinatum)

Des plants truffiers soigneusement mycorhizés pour produire la truffe de Bourgogne

De nombreuses essences forestières hôtes, peuvent vivre en symbiose avec la truffe de Bourgogne. Afin de s'adapter au mieux aux différentes conditions (de terrain et de climat), ROBIN Pépinières vous propose des plants truffiers mycorhizés avec Tuber uncinatum produits dans notre propre laboratoire, sous contrôle de l’INRAE. Grâce à leur haut niveau de performance, ces plants vous permettent de produire vos propres truffes de Bourgogne. Nous vous conseillons de privilégier une essence d’arbre adaptée au climat de votre région. En fonction de l’âge du plant et du terrain choisi, vous devrez patienter entre 6 et 8 ans pour récolter vos premières truffes de Bourgogne.

Quel arbre planter pour avoir des truffes de Bourgogne ?

On trouve généralement la truffe de Bourgogne à environ 10-20 cm de profondeur sous des arbres truffiers tels que le chêne pédonculé (Quercus pedonculata) ou le chêne chevelu (Quercus cerris). Mais d'autres essences d'arbre peuvent également constituer une aire propice à son développement. Citons par exemple le cèdre, le charme, le noisetier, le pin, le hêtre ou bien encore le tilleul. Toutes ces essences répondent avantageusement à la mycorhization par Tuber uncinatum et produiront donc de belles truffes de Bourgogne dès lors que les conditions de sa culture sont réunies. À savoir : une exposition mi-ombre, une hygrométrie régulière, un sol argilocalcaire bien drainé au pH oscillant entre 7 et 8.

Besoin d'aide ?La truffe de Bourgogne n'est pas la seule à pouvoir naître de la mycorhization d'un plan hôte. Les Pépinières Robin produisent et proposent une gamme complète de plants truffiers aptes à produire 4 variétés de truffe. En cas de doute sur la plus adaptée à votre projet de truffière, demandez conseil à nos experts. Ils vous aideront à constituer votre verger truffier et vous orienteront quant à son entretien.